FAQ

Les abeilles sauvages

Qu’est-ce qu’une abeille sauvage ? Comment préserver ces abeilles sauvages ? Ca veut dire quoi, dorloter des abeilles ? On vous explique tout !

Les abeilles solitaires piquent-elles ?

Vos Dorlotoirs seront principalement occupés par des osmies. Les mâles n’ont pas de dard et ne peuvent donc pas piquer. Les femelles ont un dard très fin qui pourrait à peine traverser la peau. De plus, elles n’ont pas de réserves de miel à défendre et ont un comportement très pacifique et elles n’essaieraient de piquer que si elles étaient vraiment agressées. Elles ne représentent donc aucun risque pour vous, les enfants ou les animaux de compagnie.

Les abeilles solitaires produisent-elles du miel ?

Les abeilles solitaires ne produisent ni miel ni cire. Elles récoltent du pollen et du nectar seulement dans le but de se nourrir et de nourrir leur descendance.

 Les abeilles solitaires sont-elles actives toute l’année ?

La période de vol d’une abeille sauvage est de quelques semaines pour les femelles (6 à 8 semaines en moyenne) et quelques jours pour les mâles. Vos abris accueilleront principalement des osmies qui seront actives durant le printemps, mais également d’autres espèces d’abeilles sauvages actives durant l’été. Le reste de l’année, elles vivent sous forme de larve puis de cocon. Grâce au tiroir vitré, vous pourrez observer les abeilles travailler, puis pondre des œufs qui se transformeront en larves puis en cocons.

Les abeilles solitaires font-elles concurrence aux abeilles domestiques ?

Non. Vos abris vont être colonisés par des abeilles maçonnes et principalement des osmies qui sont actives au printemps, à un moment où il y a suffisamment de nectar et de pollen pour tous les butineurs. En installant un Dorlotoir, vous ne faites donc pas concurrence aux abeilles à miel.

Quelle différence y-a-t-il entre les abeilles domestiques et les abeilles solitaires ?

Les abeilles domestiques vivent en colonies, dont certaines abritent jusqu’à 50 000 individus. Une colonie possède une seule reine qui est la seule à pondre des œufs et donner naissance à de nouvelles abeilles. Ces abeilles font des réserves de miel pour l’hiver et vivent de manière très organisée. Ce ne sont pas ces abeilles qui s’installeront dans vos Dorlotoirs.
Les abeilles solitaires qui s’installeront dans votre dorlotoir sont principalement des abeilles maçonnes – souvent des osmies. Chaque abeille va occuper son propre tunnel, pondre ses propres œufs et donner naissance à sa descendance. N’ayant pas de réserves de miel à défendre, elles sont inoffensives et n’attaquent pas les humains. Il n’est donc pas nécessaire d’être apiculteur et d’avoir des protections ou du matériel comme une tenue d’apiculteur et un enfumoir, pour s’en occuper.

Les abeilles sauvages vont-elles rentrer dans ma maison ?

Non, les abeilles solitaires récoltent le pollen et le nectar des fleurs. Elles ne sont pas attirées par les aliments, les fruits ou le sucre. Vous pourrez donc laisser votre maison ouverte ou installer votre table pour manger à proximité, elles ne viendront pas vous déranger.

Qu’est-ce qu’une osmie ?

Les osmies sont des abeilles sauvages faisant partie de la famille des mégachilidés. Elles fabriquent leurs nids dans des galeries à partir de matériaux comme de la boue séchée.

Pourquoi faut-il renforcer les populations locales d’abeilles sauvages ?

Les Dorloteurs participent à la protection des abeilles locales afin de lutter contre la diminution des populations qui sont menacées par différents facteurs tels que la raréfaction de leur habitat naturel, les pesticides ou la monoculture par exemple.

Le Dorlotoir

Qu’est-ce qu’un Dorlotoir?

Un Dorlotoir est un abri qui va vous permettre de dorloter et héberger des abeilles solitaires. Il a été spécialement conçu pour abriter les espèces d’abeilles solitaires qui nichent dans des galeries, comme certaines osmies et abeilles coupeuses de feuilles.

Quelles sont les dimensions du Dorlotoir ?

Le Dorlotoir a les dimensions suivantes :
Hauteur : 14 cm
Largeur : 11.5 cm
Profondeur : 14.5 cm
Le toit en liège mesure 21x21cm, pour abriter le Dorlotoir des intempéries et de la pluie.

Comment installer le Dorlotoir ?

L’important est de bien installer votre Dorlotoir à l’abri de la pluie et de vent, à plus de 50 cm du sol et idéalement orienté vers l’est.

Comment installer les tubes dans le Dorlotoir ?

Les tubes en carton qui vous ont été fournis sont particulièrement appréciés des abeilles qui s’y sentent en sécurité pour construire leurs nids. Voici comment les installer dans le Dorlotoir :

  • Mettez un bouchon à une extrémité de chaque tube
  • Installez les tubes entre les planchettes en bois, extrémité fermée vers le fond du Dorlotoir.
  • Vérifiez que l’ensemble est bien stable

Voici une vidéo vous expliquant comment installer au mieux les tubes en carton dans votre Dorlotoir pour accueillir les abeilles sauvages : https://www.youtube.com/watch?v=1KLNzJ8smDI&t=3s

Puis-je installer mon Dorlotoir à abeilles en ville ?

Oui, il y a de nombreuses fleurs en ville (parc, jardin, balcons fleuris, espaces verts, arbres le long des rues…) et les abeilles solitaires vont pouvoir y trouver de quoi se nourrir et construire leurs nids. Si vous habitez en haut d’un immeuble à plusieurs étages, vous pouvez l’installer sur un balcon par exemple. Les abeilles descendront pour aller récolter du pollen et remonteront sans aucun problème.

Comment nettoyer mon Dorlotoir entre deux saisons ?

Les nids des abeilles sauvages sont de véritables garde-manger pour de nombreux parasites friands de pollen. Il est primordial de bien nettoyer le Dorlotoir entre deux saisons, pour éviter la prolifération de ces parasites et ainsi préserver vos populations d’abeilles sauvages. Lorsque votre Dorlotoir est vide, retirez les planchettes en bois et nettoyez-les une par une. Laissez-les sécher avant de les replacer dans le Dorlotoir.

Mon Dorlotoir a pris l’eau, que faire ?

Le Dorlotoir est fabriqué en bois naturel, adapté à l’installation des abeilles, mais il peut réagir aux intempéries. Si votre Dorlotoir a subi de fortes pluies, il est possible que le bois ait gonflé, bloquant l’ouverture du tiroir. Laissez-le sécher au soleil pendant quelques jours afin que la situation revienne à la normale et que le tiroir puisse à nouveau s’ouvrir facilement.

Peut-on réutiliser le Dorlotoir d’une année sur l’autre ?

Oui il est possible de réutiliser le Dorlotoir d’une année sur l’autre. Il faut seulement s’assurer de bien le nettoyer entre deux saisons pour éviter l’installation de petits parasites.

Comment ça marche ?

Être Dorloteur, c’est quoi ?

Être Dorloteur c’est participer à la protection des abeilles sauvages et à la protection de notre environnement en accueillant les petites butineuses chez soi.

En quoi consiste l’abonnement ?

L’abonnement du Dorloteur comprend :

  • Un abri à abeilles sauvages et tous ses accessoires
  • La réception d’une gazette mensuelle, qui vous aide à mieux connaître et protéger ces petites butineuses
  • Un service de déparasitage des cocons pendant l’hiver.

À quoi sert le réabonnement ?

Le réabonnement permet :

  • De recevoir des cocons déparasités l’année suivante ainsi que de nouveaux tubes en cartons pour accueillir de nouvelles abeilles.
  • De partager vos cocons avec un nouveau Dorloteur près de chez vous et ainsi favoriser la réimplantation des abeilles sauvages partout en France, dans le respect des souches locales.
  • De recevoir la gazette mensuelle avec plein d’informations sur les abeilles sauvages.

Quelle est la solution des Dorloteurs pour protéger les abeilles sauvages ?

Notre solution consiste à soutenir les populations locales en leur procurant un abri et en leur donnant un coup de pouce : elles sont protégées des prédateurs et des parasites et les cocons sont conservés dans les conditions optimales pendant leur période de sommeil.
Les Dorloteurs permettent une réimplantation locale des populations d’abeilles sauvages, tout en augmentations leurs chances de survie : c’est la force du réseau des Dorloteurs.

Le guide du parfait Dorloteur

Comment attirer les abeilles sauvages dans mon Dorlotoir ?

Pour maximiser vos chances d’accueillir des osmies vous pouvez planter à proximité de votre Dorlotoir des fleurs riches en pollen et en nectar qui seront une source abondante de nourriture et de matière pour la construction de leur nid. Il est important d’avoir une source d’humidité pour l’hydratation des abeilles et pour la construction des parois de leurs nids dans le cas des abeilles maçonnes.

Je n’ai toujours pas d’abeilles dans mon Dorlotoir, est-ce normal ?

Les abeilles sauvages ont des dates de sortie qui varient d’une région à l’autre en fonction du climat ou des plantes environnantes. Les espèces de printemps sont les plus faciles et observer et sont actives entre mars et mai. Les espèces d’été, plus discrètes, sont actives de mai à août environ.

Pourquoi est-ce que je ne peux pas garder tous mes cocons ?

En nous renvoyant vos cocons, vous nous permettez de les débarrasser des parasites et de les conserver dans les meilleures conditions pendant la période de sommeil. Vous multipliez ainsi par 8 leurs chances de donner naissance à de petites abeilles en pleine forme !
De plus, l’objectif des Dorloteurs est de permettre aux abeilles sauvages de se développer dans des régions desquelles elles ont pratiquement disparu. En partageant vos cocons avec de nouveaux Dorloteurs près de chez vous, vous permettez la naissance d’une nouvelle population d’abeilles.

Pourquoi dois-je renvoyer mes cocons à l’équipe des Dorloteurs en hiver ?

Les abeilles mettent quelques semaines à pondre leurs œufs dans leur nid. À la fin de leur période de vol, les nids sont laissés à la merci des prédateurs et des parasites. En nous renvoyant vos cocons, vous leur permettez d’être déparasités et conservés dans les meilleures conditions pendant l’hiver.

De plus, quelques-uns de vos précieux cocons seront confiés à un nouveau Dorloteur à proximité de chez vous. Ainsi, vous permettez la réimplantation de ces petites abeilles dans des zones géographiques d’où elles ont parfois quasiment disparu… Tout en respectant les souches locales ! En effet, les cocons ne seront jamais envoyés à plus de quelques dizaines de kilomètres de leur lieu de récolte, pour assurer la cohérence des écosystèmes.

Voilà pourquoi il est si important de nous laisser chouchouter vos cocons pendant l’hiver !

Je crois que des prédateurs ont attaqué mon Dorlotoir, que faire ?

Il est possible que de petits parasites aient été attirés par les stocks de pollen formés dans le Dorlotoir.

Pour protéger vos nids, vous pouvez :

  • Surélever le Dorlotoir au maximum du sol
  • Nettoyer le pollen qui aurait pu tomber autour du Dorlotoir car cela indique aux prédateurs que les stocks de pollen sont à proximité
  • Reboucher les entrées des tunnels qui auraient été forcés avec un peu de terre humide
  • Dès que les abeilles ont terminé de construire leurs nids (début juin pour les espèces de printemps), installez le filet autour de vos tubes en carton pour les protéger (https://www.youtube.com/watch?v=iOj3a_B3uRE)